Appuyer sur Enter pour rechercher

Introduction :

Voici un article basique pour vous aider à bien commencer votre roman.

Il sera surtout utile aux nouveaux écrivains, mais probablement à vous aussi, les habitués.
Ne négligez donc pas cette page ! :wink:

Si vous aimez, n’hésitez pas à donner votre avis grâce aux commentaires.
N’hésitez pas aussi à partager cette page pour aider vos proches.

Sommaire :

  • Pourquoi écrire un livre ?
  • Mentalité à adopter
  • 5 piliers indispensables
  • À venir

Vous voulez écrire un livre ?
Inscrivez-vous à la Newsletter

Vous recevrez des articles exclusifs sur des techniques nécessaires à l’écriture de romans publiables. ;)






 

Pourquoi écrire un livre ?

Bien avant l’écriture des premiers mots, il fut un instant où vous vous êtes clairement dit :

« J’ai envie d’écrire un roman. »

Il se peut que vous ayez eu conscience, ou non, de ce moment.
Le déclic. Le début de votre aventure.

Le mot qui nous intéresse le plus dans cette phrase est « envie. »

Car bien beau est de vouloir écrire, mais savez-vous pourquoi vous le voulez ?

Grâce à ce petit mot, envie, vous allez apprendre comment écrire un livre.

Rien que ça !

Il devient alors naturel de lui accorder une importance particulière. Comprendre ce qui vous a poussé à énoncer cette phrase et à vous ridiculiser, ou pas, devant votre famille et vos amis. :wink:

Les raisons peuvent être multiples. À vous de réfléchir selon les éléments qui influencent votre vie.

Doit-on spécialement déterminer cette envie ? Non.
Mais en comprenant les raisons, vous vous offrez un calibre de plus dans votre arsenal d’écrivain. Un peu comme si vous passiez de la scie à la tronçonneuse pour abattre votre objectif (oui, je parlais bien d’un arbre. Et oui, il faut préserver la nature ! :wink:)

Voici quelques pistes :

  • Pour le plaisir personnel

Écrire peut vous aider à vous sentir mieux. À comprendre vos sentiments et passer un agréable moment devant votre feuille.

  • Pour le plaisir d’autrui

Peut-être écrivez-vous pour votre enfant ? Pour un projet scolaire ? Vous trouvez votre plaisir dans le partage, très bien !

  • Pour l’argent

Sujet tabou, mais tout aussi important que les autres points. Est-ce uniquement pour gagner de l’argent avec l’écriture ? Pour en vivre ? Dégager des revenus complémentaires ?

  • Pour être reconnu

Une envie de signer des autographes ? D’être reconnu comme expert dans votre domaine, les graines de tournesol en provenance du Mexique ?

  • Pour la passion et/ou le talent

Amoureux des mots, vous les maniez aussi bien qu’un chevalier maitrisant son épée. Dans ce cas, exploitez votre potentiel !

  • Pour l’apprentissage de la langue

Améliorer son orthographe, utiliser des mots percutants, enrichir son vocabulaire… les raisons ne manquent pas quant on veut progresser sur sa pratique de la langue.

Et bien d’autres raisons existent encore pour déterminer votre volonté d’écrire un livre !

 

 

A vous de découvrir vos raisons !

Bien sûr, ce sera probablement un mélange de ces différentes données. Peut-être pour le plaisir et l’argent ? Ou bien écrire pour les autres, la reconnaissance et la passion ? Ou tout simplement pour séduire la fille (ou l’homme) que vous aimez secrètement ?

Je ne vais pas trop m’étendre sur ces raisons, car ce facteur demeure purement personnel, et je ne saurais pas vraiment vous aider à les déterminer, à moins d’en parler entre nous.

Passons sans plus attendre à la partie suivante : la mentalité à adopter pour écrire un roman.

 

Mentalité à adopter

 

Écrire un roman est une question d’écriture, mais aussi de mentalité.

Tout comme vous cherchez à progresser dans votre style d’écriture, vous devez aussi chercher à progresser dans votre mentalité, car cette dernière vous aidera à faire la différence sur le long terme.

Dans 90 % des cas, quelqu’un abandonne l’écriture de son roman à cause d’une mauvaise mentalité.

Difficile de se dire qu’aujourd’hui on va poser ses fesses plusieurs heures pour avancer dans son histoire.

Difficile de lâcher la télévision, la console ou même ses livres pour effectuer une relecture de son texte.

Difficile de s’avouer que si ça n’avance pas, ce n’est pas à cause de vos compétences, mais parce que vous n’arrivez pas à vous y mettre !

Je me répète : 90 % du temps, c’est une question de mentalité. Chercher à s’améliorer vous permettra de franchir des obstacles dont vous n’auriez jamais cru possible de dépasser auparavant.

Comment faire pour travailler et améliorer votre mentalité ?

 

5 piliers indispensables

 

De mon point de vue personnel et de ma maigre expérience, il y a 5 piliers indispensables pour réussir dans l’écriture d’un roman (dans tout, en fait) :

 

  • Envie d’apprendre
  • Action
  • Apprendre de ses échecs
  • Les 2 P : Patience et Persévérance
  • La pensée positive

 

 

Ces piliers sont là pour vous aider. Appliquez-les.

 

Envie d’apprendre

« Le savoir est une arme, alors soyons armés. »

Tout se résume dans cette simple citation. La connaissance vous mènera plus loin que l’ignorance. Apprenez ce que vous devez apprendre pour réussir.

Cependant, il faut bien distinguer deux choses : apprendre le nécessaire et le bourrage d’informations.

La différence entre les deux situations ?

Dans le premier cas, vous apprenez par nécessité pour votre progression.

Dans le second cas, vous passez vos journées à apprendre des tas de trucs qui servent plus ou moins à votre progression.

Au final, vous aurez appris une figure de style, que l’ornithorynque n’a pas été très gâté et que votre problème de dialogue demeure toujours !

Je ne dis pas que vous ne devez jamais relaxer et faire autre chose ! Mais j’imagine que pour le moment, vous faites souvent autre chose. Et à partir de ce point, c’est dangereux pour vous.

Si apprendre quelque chose vous ennuie, il est grand temps de changer votre mentalité.

Il faut arrêter de se morfondre et de vous dire que vous ne savez pas comment faire, que vous n’aimez pas « étudier », que ça ne sert à rien d’apprendre, car la fin du monde approche… STOP !

Vous avez toutes les cartes en main pour réussir. Commencez à vous prendre en main.

Action

Dans ce cas, l’action équivaut à l’écriture. Vous lisez ce texte, car vous voulez devenir écrivain. Ou du moins écrire.

Apprenez à agir, puis à réfléchir et à analyser ce que vous faites.

Le manque d’action survient trop souvent.

Vous réfléchissez trop au comment, par où… et vous n’avancez pas. À la place, vous lisez, vous regardez un film, vous sortez… en des termes plus simples :

Vous vous distrayez.

Arrêtez d’avoir peur, arrêtez de reculer, arrêtez de glander.
Commencez à réussir, commencez à avancer, commencez à agir.

Le reste viendra naturellement.

Apprendre de ses échecs

Qu’est-ce qu’un échec dans le monde de l’écriture ?

Il y a différentes réponses possibles : un refus des éditeurs, une mauvaise intrigue, un personnage qui plombe les autres, une attitude néfaste durant votre séance d’écriture…

Comprenez qu’un échec n’est pas une fin, mais un nouveau pas vers votre réussite.

Ça n’a rien de dramatique. Tout le monde se plante un jour ou l’autre. Moi le premier.
Mais j’aime ça, car ça me permet de progresser. Et ça doit devenir la même chose pour vous. :-D

Par contre, ce qui devient dramatique est de continuer à faire les mêmes erreurs. Encore et encore.

Vous persévérez, okay, mais toujours dans la mauvaise direction. Une perte phénoménale d’énergie et de temps.

Tout va dépendre de votre aptitude à apprendre de ces échecs. Vous devez en retirer le meilleur pour vous.

N’hésitez pas à prendre des notes de chacune de vos actions. Notez ce que vous faites, quand vous le faites, l’évolution et le résultat. Vous aurez de grandes chances de comprendre ce qui fonctionne ou non, dans votre situation.

Si ça ne fonctionne pas, réfléchissez au pourquoi, mais ne stagnez pas trop longtemps. Mettez vite un nouveau plan en action et tentez une nouvelle approche.

N’attendez pas le moment parfait pour commencer, il n’existe pas. Autrement, s’il devait exister, ce serait maintenant.

Acceptez de perdre. Assumez de gagner.

Patience et Persévérance

« La patience est une vertu qui s’acquiert avec de la patience. »

Écrire un roman demande un travail long et fastidieux. Pour tout le monde. En passant de Stephen King à vous, écrivain en devenir !

Nous avons tous à effectuer les recherches nécessaires, établir un plan ou non, à se relire, à trouver les failles, à imaginer un monde…

Je conçois que l’âge peut jouer un rôle important dans la patience et la persévérance, tout simplement parce que vous accumulez de l’expérience au cours de votre vie et que généralement, ces facteurs se développent plus ou moins par la même occasion.

Si vous n’êtes pas patient et persévérant, apprenez à les cultiver petit à petit.

Mais ne cherchez pas des excuses en vous disant : « oui, mais je ne sais pas rester sur une seule chose… blablabla »

Je vais vous dire un secret : moi-même, je ne sais pas rester plus de quelques semaines ou quelques mois sur une seule tâche. Ça détruit ma motivation, ma créativité, mon envie de mener des projets. Pourtant, je m’estime patient et persévérant.

J’ai trouvé ma solution. Je mène plusieurs projets à la fois, je fais des choses différentes qui permettent de casser ma routine. Ça fonctionne pour moi. La patience est toujours là dans chacun de mes projets, à des niveaux différents. De même pour la persévérance.

Si, comme moi, vous avez du mal, il y a une raison. Et au moins une solution. Chouette ! :-P

Apprenez à vous connaitre, comprenez pourquoi vous n’arrivez pas à persister.

Est-ce parce que vous ne faites que ça ? Est-ce parce que vous vous forcez ? Comment pourriez-vous améliorer cela ?

Pensée positive

Élément crucial à votre réussite.

Saviez-vous que l’humain moyen a 1000 pensées par heure ?
En se mettant à écrire, c’est environ 2500 par heure et demie !

Notre homme moyen est une vraie machine à penser, n’est-ce pas ?

Et c’est pareil pour nous ! Vous, lui, moi. :-D

Bien sûr, il est impossible d’avoir conscience de toutes ces pensées. Vous n’arriverez qu’à capter certaines d’entre elles. Le reste agira inconsciemment.

Parmi toutes ces pensées, il y aura les bonnes mélangées aux moins bonnes. Vous savez, cette petite voix qui vous dit que : « je ne sais pas écrire » ; « je suis nul » ; « je n’y arriverai jamais. »

Il vous faudra agir pour vous contrôler, car au rythme de milliers de pensées par jour, vous allez très vite abandonner si vous ne parvenez pas à faire le tri et à les orienter dans le bon sens.

Développez votre conscience et prêtez une attention particulière à ces pensées. Quand vous en captez une négative, essayez de comprendre d’où elle prend forme. Pourquoi, à cet instant précis, vous êtes-vous dit « … » ? Est-ce parce que vous trouvez encore beaucoup de fautes ? En quoi est-ce dramatique ? Pourquoi ne pas chercher à comprendre au lieu de vous en plaindre ?

Doit-on alors se voiler la face ? Non, bien sûr que non. Une personne positive peut aussi échouer.

Dès lors, pourquoi le devenir si le risque de l’échec reste toujours présent ?

Car il ne suffit pas uniquement de le devenir. Si vous évitez les problèmes et si vous ne cherchez pas à comprendre vos échecs, le schmilblick avancera peu. Même si vous vous dites pour vous rassurer : « je suis dans le bon. »

Dans ce cas, on est d’accord pour dire que vous vous voilez la face.

Adopter une attitude mentale positive n’est pas synonyme de réussite, mais constituera une aide précieuse pour faire face aux imprévus, aux difficultés et à la vie de tous les jours. Surtout si vous l’utilisez de manière intelligente, de manière à aller de l’avant.

Limitez donc les mauvaises pensées. Par quel droit vous autorisez-vous à agir de la sorte ? Même si ce n’est qu’une pensée, ne sous-estimez pas son pouvoir.

C’est votre vie, ne la gâchez pas avec des pensées nuisibles.

Éveillez-vous, développez-vous et vous verrez le bien que cela vous apportera.

 

 

positive attitude

Développez votre positive attitude !

Maintenant que nous avons vu les 5 piliers indispensables à toute réussite d’un roman, nous pouvons passer à la suite.
Cependant, n’oubliez pas que ces 5 piliers sont un point de vue personnel et qu’ils ne constituent en rien une vérité absolue ou un tout.
À vous de vous construire autour de ceux-ci, d’en supprimer, d’en ajouter ou de les conserver.

 

La suite !

Jetez un oeil au sommaire plus bas. Vous y découvrirez déjà des tas de techniques ! :-)

Vous pouvez me laisser un commentaire (encore plus bas !) et me donner votre avis sur les premiers points abordés.

Et surtout, Inscrivez-vous à la Newsletter dès maintenant : Eric, de Ecrire un roman, vous enverra chaque semaine des messages pour vous motiver. C’est lui qui vous donnera des techniques nécessaires pour écrire un livre (c’est son métier !).

Et dès que vous serez inscrits, vous recevrez des cadeaux de bienvenue !
Pour cela, il vous suffit de remplir les deux cases ci-dessous (vous recevrez un email de confirmation) :






Vous avez apprécié cet article ? Découvrez celui-là :
Les 3 étapes pour écrire un roman

Ou bien, jetez un oeil à tous les articles qui pourraient vous intéresser, ici :

Le Personnage Principal (les bases)

Faut-il écouter de la musique en écrivant ?

Si vous souhaitez poster un texte, faites-le sur le forum. Vous trouverez des lecteurs attentifs et bienveillants qui pourront vous aider à progresser.

374 Commentaires

Poster un commentaire
  • Bonjour, j’ai 16 ans, et depuis 3 ans j’aimerais écrire, j’ai eu une bonne idée aujourd’hui, mais j’ai plusieurs problème :
    -Mon niveau en français est bof
    -Mes rédac sont de 9/20
    Cependant on me dit que j’ai de très bonne idée de rédaction mais je développe peu, et mes fautes me pénalise.
    Pensez-vous que je devrait vraiment me lancé a écrire ?
    Merci de vos réponse

  • Bonjour, j’ai 13 ans et j’aimerais écrire une histoire depuis assez longtemps mes profs mon fait des commentaires en se qui concerne mes rédactions, ils m’ont dit que j’écrivais très bien et j’ai besoin d’argent et aussi pardessus tout écrire c’est ma passion depuis… toujours. Mais je ne sait pas écrire sur quel thème, pourriez-vous me conseiller s’il vous plait et je vous souhait tous du courage pour vos livre! merci d’avance
    bonne chance ;)

  • Bonjour, j’écris actuellement un livre basé sur un jeu, je me sert du scénario du jeu comme structure de scénario.
    Je greffe mon propre scénario complémentaire en parallèle de celui du jeu , je voudrais savoir si légalement cela est t’il autorisé ou non..? merci de vos réponse(s)

    • salut charly, je pense que tu devrais éviter à cause du plagia, en revanche tu peux t’en inspirer pour recréer une autre histoire ;)

  • Salut a toutes et a tous, je me présente: Adil, 18 ans. J’aime lire malgré ma petite lecture personnelle (environ 10-15 livres). J’aime l’écriture, l’art de crée. Cependant j’aimerais me lancer en tout premier lieux sur un projet qui me trotte dans le tête depuis trois ans maintenant: je voudrais écrire un livre sur mon premier amour et donc ma première expérience amoureuse. Aussi génante puisse-t-elle être, il s’agira d’un roman un peu gnagnan sur un gamin de 13 ans qui tombe amoureux d’une fille, qui va sortir avec elle mais qui sera très maladroit, jaloux, inconscient. Bref le petit copain de l’horreur. L’histoire contera donc son aventure à la fois remplis de malaise et pleine d’amour.
    Pourquoi ai-je cette ambition ? J’en ai marre de me ressasser sans relache cette histoire, des moments que j’ai vécus, qu’ils soient bons ou mauvais. Cela me servira de ‘purge’ et j’espère pourra me permetre d’aller de l’avant.
    Voilà voilà, merci de votre attention et j’espère obtenir des commentaires: tous conseils sera le bienvenus.
    Bonne continuation a tous :)

  • Salut à tous. Je viens juste de découvrir ce site et c’est super je trouve!
    Moi c’est Elo, j’ai 24 ans et j’écris depuis que j’ai 12, 13 ans. Ca m’a sauvé la vie, au sens premier du terme.J’écris un peu de tout selon mon inspiration mais je viens surtout de finir mon premier roman de fantaisy pour ado et je commence à démarcher les maisons d’éditions. (En réalité je n’ai jamais compris la différence entre la fantaisy et le fantastique donc je veux bien que vous m’éclairiez de vos lumières ;) ) C’est en réalité une histoire pensée sur 3 tomes et j’ai peur que se soit encore plus difficile d’obtenir un contrat d’édition. Qu’en pensez-vous?
    Je tenais aussi à préciser que je suis dyslexique, donc il y a sûrement des fautes; j’en suis désolée. Ce n’est pas un soucis pour mes écrits puisque j’ai une équipe autour de moi (2 correcteurs personnels), et donc je voulais vous dire que cela ne doit pas vous empêcher d’écrire si c’est votre cas. J’ai d’ailleurs déjà été publié pour de la poésie. Bref, tout cela pour dire que si vous aimez écrire, faites le, car il n’existe pas de mauvaises histoires, il faut juste trouver une bonne manière de les écrire et c’est ça qui est le plus difficile. Il faut écrire, effacer et recommencer encore et encore…
    Je me fais un peu de pub au passage, vous pouvez trouver ma page auteur sur Facebook (Elodie Dejonghe)

    • Bonjour Élodie,
      En fait, la différence entre le fantastique et le fantasy est très simple. En fantastique, les personnages évoluent dans la réalité, puis un pan de cette réalité s’écroule, alors qu’en fantasy, ils évoluent dans un monde créé de toutes pièces par l’auteur.
      À toi de découvrir à quelle catégorie appartient ton livre. ;)

  • J’ai 15 ans et depuis plusieurs années, ma tête grouille d’idée et d’histoire. Ces derniers temps j’ai une idée de fiction que j’aime bien et que j’aimerais coucher sur papier. Cependant, j’ai peur que les gens n’aiment pas mon style d’écriture. Je suis assez perfectionniste alors lorsque je regarde mes textes je n’arrive pas a trouver ça assez bon. Je voudrais toujours plus, être meilleur et toujours mieux ecrire, comme si je n’était jamais satisfaite. Quelqu’un aurait des conseil pour moi?

    • C’est une bonne chose je pense de ne jamais être satisfait de son travail à 100 % parce que cela te poussera à faire une œuvre vraiment bien. Mais lorsque tu penses que c’est déjà correcte, fais-le lire par quelqu’un. Un tiers jugera toujours mieux la valeur de ton travail que toi. Enfin, je fais comme ça moi.

      • J’aimerais par contre nuancer les paroles (les écrits ;) ) d’Elo. Roman, fais lire ton projet à quelqu’un en qui tu as confiance, mais pas à ta famille ou tes amis proches, qui pourraient, de peur de ne pas te faire de peine, te donner un meilleur avis de ce qu’ils pensent vraiment. (C’est possible que ça n’arrive pas, mais je préfère te prévenir tout de suite…) Si tu n’es pas prête à l’envoyer à un éditeur, fais la lire à une personne franche, ou si tu n’en connais pas, préviens la personne à qui tu le feras lire que tu désires un avis le plus franc possible =)

  • oceane petrowa says:

    Bonjour,
    J’ai 16 ans et j’ai commencer a écrire un livre il y a deux mois. J’adore écrire et lire c’est une passion pour moi et j’ai trouvée cette page magnifiquement bien faite.
    Merci

  • Salut a toutes et a tous,
    Je suis novice dans l’art de l’écriture , a vrai dire , novice est un stade bien au dessus du mien… . Par contre, j’ai toujour était doué pour imaginer des scenarios de films. Alors contrairement au shéma classique , qui consiste a faire une adaptation filmographique , je cherche un moyen de faire l’inverse : partir du film et en faire un livre ( oui je suis quelqu’un d’ambitieux )

  • bonjour je m’appelle boubacar jai 23 ans depuis tout petit l’ecrit et la lecture sont mes passions, aujourd’hui jai envie de raconter une histoire d’un garcon né avec une pathologie ( drepanocytose) et c’est toute une aventure extraordinaire d’une vie remplie a la fois de tristesse , de joie et d’espoir dans une societe pauvre ou il ya des coups durs avec les etudes, les soins sanitaires et le quotidien. et ce garcon cest moi et jai envie de raconter mon histoire. JATTEND VOS COMMENTAIRES.MERCI

    • Bonjour, je t’invite à t’inscrire sur le forum si ce n’est pas déjà fait, tu auras l’occasion de parler de ton projet avec d’autres. Bien à toi.

  • j’ai 13 ans et j’écris un livre depuis plusieurs mois. ma famille et mes amies me disent que j’écrive très bien
    pour mon âge mais j’ai des problèmes au niveau de la conjugaison et du temps et j’ai l’impression
    que mon histoire ne sera jamais finie tellement j’ai d’idées en tête!
    des conseils please?

  • J’ai 14 ans je veux écrire un livre , je veux tenter et je veux partager mon art d’écriture y compris avoir un bon français !!

  • Bonjours a tous je ne sais pas si une bonne chose ou pas de faire cela mais une petit voix en moi me le confirme d’autre non,écrire pour moi est une patient j’écrie depuis que je suis petit et je lie beaucoup ,j’aimerai écrire car c’est quelque chose qui me tient a coeur. me retrouve sur une effeuille blanche et un stylo a la main est une joie pour moi ca me réconfort, je souhaite tant le faire écrire enfin un livre dans je reve depuis longtemps de le faire mes certaines chose me bloquent sois disant m’empêche (comment démarrer?, quel serai le debut? tant de questions, je souhaite trouve de laid et des conseil que certainement m’aideront) .

    • Mon enseignant d’anglais disait quelque chose qui pourrait t’intéresser: tu n’es pas obligé(e) de commencer par le commencement. Donc, si tu as une idée pour la fin de ton histoire, eh bien écris la fin!

  • Bonjour à tous, je ne sais pas si les raisons pour lesquelles je souhaite écrire sont valables et donc faisables, mais j’aimerais écrire mon histoire car c’est quelque chose qui me tient énormément à cœur, c’est un plaisir personnel… celle-ci à bouleversée ma vie, il y eu tant d’émotions! Autant de chagrins, que de joies, que de larmes, que de colère, mais principalement, de l’amour…! Je ne souhaite jamais l’oublier.

    Néanmoins, certaines choses me bloquent pour l’écrire :
    - part où commencer
    - comment démarrer

    [...]

    Tant de questions…

    Pourriez-vous m’aider? :)

  • Salut, moi c’est mimi 25 j’ai 10. Depuis que je suis au cP je lis beaucoup de livres et du coup je veux écrire un roman fantastique. Mais le gros problème c’est que je trouve ni l’histoire ni les personnages. Si l’un de vous a une bonne idée, il peut me répondre. HELP !!!!

    • Un ressortissant Français travail dans une société espagnole en Afrique ,Tombe prisonnier dans Les mains des extrémiste africains, après l’impuissance des négociation de l’état a le libérer sa femme décide d’agir par folie d’amour ou par courage d’une femme, Elle se rendra clandestinement dans ce pays.. après une aventure désagréable elle le trouvera mort juste 24h avant son arrivé et maintenant c’est sa vie qui est dans l’enjeu, Comment pourra t elle s’en fuir?! comment vivra t elle cette aventure…..son mari mort mais elle a au moin essayée de lui sauver la vie…
      Note: a la fin elle sera sauvée par une troupe d’armée de L’ONU ou quelque chose comme ca……PEACE

    • Bonjour mimi25,
      Moi c’est Mimi (trop drôle). Pour tes personnages, je te conseille de partir de quelqu’un que tu connais (ça peut même être toi) et de le modifier au besoin. (Tu peux seulement changer de nom, mais Mimi c’est beau aussi) et pour ton histoire, (moi aussi j’adore le fantastique, ça tombe bien ;) ) tu n’es pas obligée de trouver l’idée ultime, jamais visitée… Si tu prends ton livre préféré et que tu en réécris l’histoire, pas avec les mêmes mots et les mêmes contextes, personnages, problèmes, (ect.) tu auras ta création à toi, et totalement différente de ce que l’auteur a écrit. Pratique, non? ;)

  • Bonjour, je me suis déjà présenter en haut, je voulais vous demander comment publier un livre quand on est mineurs (13 ans). merci

  • Bonjour,

    Je suis au début de la construction d’un troisième roman à caractère social. Je ne sais par quoi commencer.
    Par le drame ou par les témoins du drame! Je sais comment le finir.(enterrement du personnage principal). Je suis dans le doute devant plus d’une centaine de pages déjà écrites. Comment mettre de l’ordre dans tout cela? Quand le désir d’écrire nous tient ! LÉA

  • diiscovery1 says:

    J’aimerai écrire des livres, mais il faudrait que je commence par lire moi même pour écrire des livres, non?

    • diiscovery1 :
      Oui commence par là, ça te donnera des idée et ça t’aidera à trouver ton propre style d’écriture.
      Je me permets ce petit conseil ^^.
      Bonne continuation à toi.

  • Bonjour,

    J’écris depuis que je suis petit et je lis beaucoup. Mais j’aurai 17 ans le mois prochain et je dois dire que j’ai enfin trouvé ce que je voulais écrire!
    Mais mon principal problème je pense est le début. Je n’arrive pour ainsi dire pratiquement jamais à faire un bon début. Une fois l’écriture lancée les idées viennent plus facilement.
    Donc je vous demande votre aide et accepte volontiers vos conseils qui, je suis sûr, m’aideront à écrire les premières pages de mon roman.

    • Salut! Je voulais juste dire qu’on est pas obligé de commencer à écrire son roman par le début. J’ai moi-même toujours du mal avec les débuts. Alors dès que j’ai une idée de scène ou de dialogue, je l’écris et puis je complète et j’enrichie au fur et à mesure…c’est comme ça que j’ai écris mon prologue et mon premier chapitre à la toute fin (j’écrit la trame quand même au début)…

  • salut, moi c’est sylvestre et ce n’est qu’aujourd’hui que j’ai trouver votre site sur le net. bon ma préoccupation est que après avoir lu vos différents conseils, cela me motive un temps soit peu à me relancer. mais le fait est que j’ai commencer mon histoire,mais le problème est que je veux le faire dans un style différent des autres et avec des dialogues dans un language utiliser dans mon pays par les jeunes car mon oeuvre s’intéresse plus à la jeunesse de mon pays et de partout. mais je n’arrive pas à trouver le bon début. sinon toute l’histoire est déja structuré dans mon esprit, chauque coins et recoin, toute les actions et les faits, mais je n’arrive pas à le coucher sur le papier. je serai ravi d’obtenir une aide de vous

    • Je me permet de te conseiller d’attendre avant d’écrire ton début et de seulement commencer ton histoire à partir du moment ou tu as des idées.pour le dialogue, tu fais comme tu veux, les éditeurs jeunesse ne devraient pas avoir trop de mal avec ça si ton livre est bon ;)

  • Désolé, *conseils

  • Bonjour à tous, j’ai 13 ans et, je viens de commencer mon livre. Ecrire me fait tout simplement du bien, je prends donc plaisir à le faire. Malgré cela, j’ai d’énorme doute : et si on refusait de publier mon livre, et si il ne plaisait pas…
    Merci d’avance pour tous vos conseille, qu’ils soient futur ou, déjà donné.

    • N’écrivez pas seulement pour plaire. C’est bien de vouloir être publié, mais d’abord il faut se mettre au travail. Apprendre à écrire, c’est devenir artisan.

    • Salut, ne t’inquiète pas tu as tout ton temps. Je suis allé une fois à un club de lecture, le thème était jeune écrivains. A la fin de la séance on pouvait posé des questions aux auteurs expérimentés présent.
      Quelqu’un posa la question suivante : Est ce que c’est possible de ce faire éditer en étant mineur et est ce qu’il y a des maison d’édition pour les plus jeunes ?
      La réponse fut un non, les éditeurs ne prennent que très très rarement des mineurs, il faut attendre d’être majeur pour vraiment avoir une chance.
      Au début, cette réponse m’a foutu un froid, mais en y réfléchissant, je ne vois pas pourquoi ça serait un frein à la créativité et à la l’envie d’écrire. Au lieu de ce dire que ça ne sert d’écrire avant la majorité, il vaut mieux utiliser ce temps pour expérimenter et s’améliorer. Et il y a toujours l’édition virtuel (kindel, epub, ect) ça doit être sûrement plus facile de se faire édité sous ce format.
      Moi j’ai 17 ans, je n’ai jamais écrit de roman, ni de nouvelle. Je prend mon temps, ce n’est pas par flemme mais plutôt l’envie de trouver une bonne intrigue à mes histoires, plutôt qu’écrire des kilomètres de textes qui me plaisent moyennement.
      Réjouit toi d’avoir découvert la passion de l’écriture si tôt, car maintenant tu as largement le temps de t’épanouir dans ce domaine. Et ne te réjouit pas trop quand même de l’édition, car oui il y a de l’argent à la clef, mais il y a aussi beaucoup de contrainte, surtout au début.
      Je ne suis pas là pour te décourager au contraire, t’encourager à continuer dans cette voie parce que c’est vachement cool d’avoir trouver ta passion si tôt.
      Je suis de tout cœur avec toi :)

  • À mon avis, le premier pas à faire, serait de travailler l’orthographe, et relire encore et encore vos écrits. Vous pourriez aussi chercher à savoir ce qu’en pensent les autres, pour vous donner une image globale de ce que vous faites

  • Bonjour.
    J’écris depuis que j’ai six ans, à cette époque j’écrivais des petites histoires niaises, et bourrés de fautes d’orthographes à en laisser tout son diner ! Mais ça me fais bien rire maintenant. Aujourd’hui j’ai treize printemps. J’avais un peu délaisser l’écriture, et là je reprends, plus motivée que jamais. Seul bémole. Après avoir relus les trois premiers chapitres de mon roman actuels, je les trouve terriblement… nul ? Incomplet, mal écrit… Ce qui  » m’inquiète  » le plus, c’est que ce sont les premiers chapitres, autrement dit les plus fondamentaux. Car nul n’a envie de continuer un livre si dès les premières pages, il ne donne pas envie. J’essai de positivé, de me dire que c’est pas si mal que ça, mais rien de me dissuade.

    • Essayez d’écrire un résumé de votre histoire avant même de travailler votre style. Vous pourrez réécrire votre début plus tard. Un premier jet, c’est toujours un peu décevant, mais c’est normal ! Courage !

  • Coucou , voilà un an que je me suis mise à écrire une petite histoire mais je veux tellement dire de me chose que je me noie dans toutes c’est lignes ^^ Je voudrais avoir des petits conseils pour m’aider à le terminé ^^Est ce qu’il faudrais que je fasse un plan par chapitre de l’histoire ?

  • Bonjour ,j’ai 12 ans et je commence a écrire un livre de sience fiction et j’essaie de le remplir d’humour sauf que niveau orthographe ,je ne suis pas un champion mondial ,du coup ça me prend beaucoup de temps ,puis je trouve toujours mes écrits incomplets ,merci a tous ce qui me répondent pour me donner des conseil et bon roman

    • Tu dois être une des rares personnes ici à écrire en minimalisant le nombre de fautes donc continues

    • J’ai commencé à écrire à ton âge aussi et je suis dyslexique donc c’était et c’est toujours une catastrophe, mais maintenant j’ai une équipe autour de moi, un correcteur perso, et c’est génial ! Pour l’orthographe, déjà, en passant par un traitement de texte ça aide. Sinon, la meilleure chose à faire selon moi c’est de faire corriger tes écrits par quelqu’un (et quelqu’un qui lit beaucoup c’est encore mieux). En plus comme ça, ça te donnera une idée de ce que les autres pensent de ton travail.

  • bonjour c’est fatima depuis senegal et j’aurai bientot 14ans et depuis toute petite j’ai adorer la littérature ‘c’est mon hobbie .Donc j’ai voulu user de cette passion et de ce talent pour écrire un livre d’amour mais j’ai des dizaines et des dizaines d’idées et je n’arrive pas à me décider . Mais attitude positive, je suis percévérante .
    MERCI!

  • salut tout le monde. je me présente: Paul ….. presque 13 ans. j’écris des livres depuis le début de la 6ème. mes livres, sachant que j’en fait plusieurs à la fois, ne sont pas du tout de la même collection. j’ai, au total, 4 collection, 3 don l’histoire se passe au XXIème siècle, et 1 dans un monde de chevalerie imaginaire. à l’origine, j’écrivais des nouvelles, mais elles ne m’ont pas plus. alors, le jour où j’ai découvert le film et le livre Game of Trônes, sa ma directement inspiré à écrire des livres de se genre (sans bien sur le copier :) ). aussi, c’est mon grand oncle, Jean-Paul Dubois (qui est aussi écrivain) qui ma inspiré. en se moment, mes romans ne font que 500 pages Microsoft Word, mais j’ai l’intention d’en faire plus.
    bon, et bien salut tout le monde :)

    • Vraiment,je trouve que ta motivation pour écrire tout ces livres est admirable mais personnellement ,je trouve que tu devrais mieux te concentrés sur un chef d’œuvre ,j’ai lu certain livre de ton grand pére ,ils sont trés bien ,game of trônes et un exelent livre en effet ,bonne chance pour la suite

    • Vraiment,je trouve que ta motivation pour écrire tout ces livres est admirable mais personnellement ,je pense que tu devrais mieux te concentrés sur un chef d’œuvre ,j’ai lu certain livre de ton grand pére ,ils sont trés bien ,game of trônes et un exelent livre en effet ,bonne chance pour la suite – oui ,en bas c’est le même message ,je m’étais tromper

    • Alors, là je suis contente d’apprendre que je ne suis pas la seule à avoir plusieurs livres en cours!
      PS: Moi aussi j’écris depuis la 6ème année…

  • j’aimerait savoir pour les renseignements fournis si c’est payant ou pas

    j’ai travaillee 37 ans dans une maison de retraite et j’aimerait bien ecrire un roman sur le passe

  • Bonjour,

    Adolescente, j’écris un roman depuis fort peu de temps car j’adore écrire et après avoir fait quelques nouvelles, j’ai voulu m’atteler à un projet de plus grande ampleur. Mon imagination est assez fertile cependant j’ai un énorme problème avec le Style d’écriture. Amoureuse du beau langage dois-je privilégier l’esthétique de mon texte où le sacrifier afin de ne pas en altérer le message ainsi que le réalisme ?
    Merci de bien vouloir me répondre pour éradiquer cet agaçant dilemme.

    • Effectivement, j’ai dû relire deux fois pour comprendre ta question. T’as une expression admirable je trouve, mais parfois chercher à compliquer le texte en y mêlant un vocabulaire beaucoup trop recherché peut désintéresser le lecteur… C’est pas que ce ne sera pas intéressant, c’est qu’il devra lire le livre et garder à proximité un dictionnaire pour en cas d’éventuelle nécessité y trouver un mot qu’il n’a pas compris et qui l’empêche de comprendre le sens d’une phrase (je sais, vu que je l’ai déjà fais personnellement). Gardes ton style, mais pas trop non plus ☺️

    • bonjour,
      le style est important et ne gache en rien le realime du texte bien a contraire, les deux sont lies !

      continue avec tonpropre style, sans etre pompeux. il faut etr clair, lisble ! et tu l’es

  • Moi j’ai 12 ans est le déclic m’a pris à 6 ans . Je c’est que c’est tôt mais moi je raffole de écriture .Mais pourtant je n’arrive pas à avoir de l’inspiration !!

  • Salut !
    Je suis une fille de 16 ans qui adoooore écrire depuis toute petite. Je suis actuellement à la fin de ma seconde générale, et pour l’an prochain, je souhaite m’engager dans une première L.
    Alors voilà, ça fait depuis la 5e maintenant que je travaille sur la même histoire. Le scénario est vraiment compliqué, et en tant que grande perfectionniste, je ne veux RIEN laisser au hasard. Donc voilà, même quatre ans après, mon histoire n’est pas terminée.
    Où est le problème ? Et bien, cette histoire se situe dans le genre dystopique, qui est très à la mode ces derniers temps. Je sais que je n’aurais pas finit d’écrire mon histoire cette année, ou même l’an prochain, d’ailleurs. J’ai peur, pensez-vous que mon histoire pourra être refusée parce que le genre dystopique sera considéré comme « démodé » ?

    • Rassurez-vous, ce n’est pas la mode qui fera votre succès. C’est votre travail et la manière dont vous le présenterez. Si c’est une belle histoire, elle sera lue et appréciée. ;)

    • Tu sais youyou tu ne dois pas avoir peur d’écrire ton livre quel que soit le genre si tu y mets ton coeur et que tu y travailles vraiment avec passion il y a beaucoup de chance que ceux qui te liront ressentiront cette passion, le principal est de croire en toi et pourquoi ne le ferais tu pas tu as envie d’écrire ce livre et tu le fais continue et ne doute pas quel que soit le temps que tu mettras à le faire (les études passent avant et tu as le temps) du moment que tu te tiens à y mettre de la régularité (pour rester toi même dans l’histoire et donc y garder la même envie) tu finiras par nous faire quelque chose et si le premier n’est pas le bon et bien tu en feras un deuxième. Une chose que je pense mais qui est moi..; je suis aussi perfectionniste mais trop de perfection peut mener à l’ennui c’est pourquoi je te parle de passion dans l’écriture de ton livre bien sur il doit être crédible parce que si quelqu’un s’y connait dans le domaine que tu abordes et que trop de chose ne colle pas à la réalité cela pourrait effectivement être une cause d’échec il faut donc connaître son sujet sans se crisper sur tous les détails… rien qu’en lisant ton mot je suis certaine qu’un jour tu sera dans une librairie parce que tu as le désir en toi essayer juste de mettre plus de régularité dans l’écriture de celui-ci (ne serait ce que si tu as peu de temps à cause de tes études de te dire je vais écrire une heure par semaine sur celui-ci mais tiens toi à cette heure par semaine car elle te gardera dans l’intrigue), je te dirai merde pour la suite…..

    • Si tu es a fond ,même si ton roman n’est pas fameux , il se dira génial ,tout est une question de motivation .