Appuyer sur Enter pour rechercher

Le point de vue narratif omniscient

c
23 octobre 2011

5 Commentaires

Poster un commentaire
  • Je ne suis pas d’accord avec ce qui est dit dans cette fiche. Pour moi, le point de vue interne est le seul qui peut vraiment permettre d’approfondir la psychologie du personnage, car il met en valeur sa façon de penser, ses réactions, ses sentiments. Certes il ne les analyse pas, mais il les démontre, ce qui pour moi est la meilleure façon de les rendre indubitables, puisqu’il exprime la vérité d’un personnage à un moment donné. Pour moi cette « mise à nu » dont vous parlez est spécifique au point de vue interne, et lui seul. Du moins c’est le sentiment que j’ai acquis au fil de mes lectures et c’est à cela que j’essaie d’aboutir lorsque j’écris avec ce point de vue-là (mon favori, je l’avoue). En revanche, il est vrai que le point de vue omniscient permet de bien présenter et développer un univers complexe, original, formé d’ensemble d’intrigues et de leurs différents développements. Cela permet d’aller au fond des choses. Pour moi c’est son intérêt principal (et peut-être le seul ?).

  • Bonjour ! 

    J’aimerais simplement savoir d’où vient l’exemple que vous avez cité dans cet article, car je trouve ces quelques lignes magnifiques :).

    Merci ! 

  • Bonjour,
    Je voudrais juste savoir si on peut introduire dans une histoire à focalisation omnisciente quelques passages par ci par la externes?
    Merci d’avance!

Google+